Recherche
 
>Une offre de thèse à l’Université de Lille, laboratoire du LOG

Changement climatique et biodiversité dans les îles sub-antarctiques

La « lutte » contre le réchauffement climatique passe par une connaissance des zones clefs de notre Terre, sensibles à ces changements et tout particulièrement, de l’effet sur la diversité du monde du vivant. L’archipel des Kerguelen est une zone clef de la planète soumise à de forts changements de régimes de précipitations ; parmi les plus forts de la planète. Ainsi, on y retrouve des habitats soumis aux changements environnementaux sous contraintes climatique et anthropique. Les amibes à thèque sont des micro‐organismes qui se développent dans une large gamme d’habitats terrestre, mousses, sols, lacs, rivières et sont sensibles notamment aux régimes de précipitations.

Télécharger l’appel à candidature